Le jeu poétique

Le jeu poétique est un jeu que chacun peut pratiquer : jouer avec les mots, laisser naviguer son inspiration ou inventer des textes avec une contrainte d’écriture. Nos élèves ont ainsi créer des poèmes à découvrir dans cette rubrique.


Actualités

Articles de cette rubrique

  • La lettre imposée

    par Mme Tassel

    Ce jeu consiste à produire un petit texte avec une lettre imposée pour chaque mot (à l’exception des articles). Les lettres qui ont été imposées à nos poètes sont le "a", le "i" et le "u".

  • Le jeu du dernier vers

    par Mme Tassel

    Dans ce jeu, les poètes choisissent le dernier vers d’un poème connu et s’en inspire pour écrire leur propre poème.

  • Le lipogramme

    par Mme Tassel

    Le lipogramme est un texte dans lequel n’apparaît pas une lettre, la "lettre interdite", choisie au départ. Le lipogramme le plus connu est celui de George Perec qui , dans son roman "La disparition", s’est interdit la lettre "e". Dans les poèmes suivants, ne cherchez pas la lettre "a" !

  • Le cadavre exquis

    par Mme Tassel

    Le cadavre exquis est un jeu poétique inventé par les surréalistes en 1925. Il s’agit de créer à plusieurs un poème en se répartissant les rôles dans la phrase (sujet-verbe-COD-adjectif-adverbe-complément). Les participants ignorent ce qu’écrivent les autres et un premier vers est ainsi inventé au hasard.

  • Le jeu du miroir et l’acrostiche

    par Mme Tassel

    Le jeu commence par "un miroir" : les poètes s’associent par deux et chacun doit décrire l’autre comme un miroir. Avec les adjectifs choisis par "son miroir", le poète doit alors construire son acrostiche, un poème dont le prénom, écrit à la verticale, sert de commencement à chacun des vers.