" Histoire de lire " du 22 avril

par Mme Tassel

- " Seul au « monde » ", de Robert Zemeckis, 2000

Chuck Noland est appelé en urgence sur un vol, le soir de Noël, alors qu’il dînait avec sa fiancée et sa famille. Mais l’avion cargo s’écrase et il est le seul à en réchapper. Il se retrouve sur une des nombreuses îles Cook, déserte, entourée de barrières de corail infranchissables, dans l’océan Pacifique. Il tente alors de survivre avec les quelques objets qu’il a pu récupérer.

Ce que j’ai aimé :

Il y a dans le film un esprit Robinson Crusoé. C’est intéressant de le voir revenir à la société et regretter son île. Des passages sont un peu longs, surtout quand il retourne à la civilisation. Le séjour dans l’île est le moment le plus intéressant. C’est un très bon film dans l’ensemble.

Robin et Thibaud

- " L’Avare ", film de Jean Girault avec Louis de Funes, 1980

Le film est fidèle à la pièce de Molière. Il est plus intéressant que l’adaptation au théâtre. Les décors sont mieux faits. Louis de Funes exagère un peu sans en rajouter trop.

Thibaud

- " Les âmes vagabondes " de Stephenie Meyer, Poche

La Terre est envahie par une race Allien. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés par les "Âmes". Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle lutte cependant contre son hôte car elle ne peut oublier l’homme qu’elle aime. Le retrouvera-t-elle ?

Ce que j’ai aimé :

Il y a plus d’action que dans les autres romans de l’auteur. Le principe de l’âme qui change de corps est intéressant. Le lecteur voit les 2 vies en parallèle, celle de l’âme et celle de l’héroïne.

Anne

- " One Piece ", manga de Ellchiro Oda

L’histoire de One Piece se déroule dans un monde fictif, dominé par des océans dans lequel des pirates aspirent à une ère de liberté et d’aventure connue comme « l’âge d’or de la piraterie ».

Ce que j’ai aimé :

Je n’avais jamais lu de manga avant. C’est difficile au début de lire de droite à gauche mais je me suis forcée pour lire la suite et ça m’a plu lorsque l’histoire démarre vraiment et que le héros part à la recherche de son équipage. Il y a des scènes violentes mais le noir et blanc atténue cette violence.

Chloé