La galette des rois Recette de la galette, origines, etc.

par Mme L’Hostis

La galette des rois est une galette composée de frangipane. On y dépose une fève et la personne qui la trouve est le roi et il choisi sa reine

Recette :
Préparation : 15 min
Cuisson : 40 min

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :
- 2 pâtes feuilletées
- 100 g de poudre d’amandes
- 75 g de sucre
- 1 œuf
- 50 g de beurre mou
- quelques gouttes d’extrait d’amande amère
- 1 jaune d’œuf pour dorer
- 1 fève !

Préparation :
Disposer une pâte dans un moule à tarte, la piquer avec 1 fourchette.
Mélanger dans un saladier tous les ingrédients (poudre d’amande, sucre, œuf, beurre mou, extrait d’amande amère).
Etaler le contenu du saladier sur la pâte, y mettre la fève (sur un bord, pour minimiser les chances de tomber dessus en coupant la galette !).
Refermer la galette avec la 2ème pâte, et bien coller les bords.
Dessiner au couteau dessus et dorer au jaune d’œuf (dilué dans un peu d’eau). Percer le dessus de petits trous pour laisser l’air s’échapper, sinon elle risque de gonfler et de se dessécher.
Enfourner à 210°C (th 7) pendant 30 min environ (surveiller la cuisson dès 25 min, mais ne pas hésiter à laisser jusqu’à 40 min si nécessaire).

La tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.
Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. Pendant ces fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves qui devenaient les « rois d’un jour ».
Dans la religion crétienne, cette fête célèbre la visite et l’adoration de l’enfant Jésus par les « mages », relatée dans l’Évangile selon Matthieu. Bien que la Bible ne donne pas leur nombre et ne parle que de « savants venus d’Orient », la Tradition a fait qu’ils sont habituellement appelés les trois Roi mages et sont nommés respectivement : Gaspard, Melchior et Balthazar.

Ce n’est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves. Les Romains pratiquent déjà l’usage d’une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi. Existait également chez les romains, la tradition selon laquelle le plus jeune enfant de la famille se glisse sous la table et désigne la part revenant à chaque convive.

Voir en ligne : Wikipédia la galette des rois