Fonctionnement

Qui finance le collège ?

  • C’est le ministère de l’Education Nationale pour les dépenses de personnel. Il finance également certaines actions pédagogiques.
  • Le conseil général des Yvelines,propriétaire des locaux, subvient à leur entretien. Il finance les dépenses d’investissement et de fonctionnement, le personnel d’entretien et de maintenance, est responsable de l’accueil et de la restauration.
  • Les communes : elles apportent un soutien technique ou financier ponctuel (ex : prêts de matériel, subventions éventuelles).

La participation financière des familles

  • Les manuels scolaires sont prêtés par le collège. Néanmoins diverses dépenses sont engagées par les familles pour l’achat de livrets scolaires individuels dans différentes matières ; ces achats sont parfois groupés.
  • L’adhésion à la coopérative de 20 euros par enfant en 2010/2011 est facultative. La coopérative organise des activités pour les enfants dont les parents sont coopérateurs. Les activités se déroulent après les cours (voir rubrique spécifique).

Le conseil d’administration : lieu décision

  • Son rôle est important, chaque établissement ayant une relative autonomie de fonctionnement (répartition des heures, nombre de classes déterminées par niveau, choix des soutiens scolaires projets pédagogiques, sorties et voyages...).
  • C’est le lieu de discussion et de décision pour toutes les questions de fonctionnement général de l’établissement. La plupart des décisions est soumise au vote : budget, règlement intérieur, projet d’établissement, répartition des dotations horaires, voyages, etc.
  • Il réunit les différents partenaires du collège : le principal, l’adjoint, la gestionnaire, la conseillère d’éducation, un élu de la municipalité de Feucherolles, un représentant du SIRCESS [1], le conseiller général, deux personnalités qualifiées, des représentants élus, des enseignants et des personnels non enseignants, des parents d’élèves élus, des délégués élèves. Il est présidé par le principal.
  • Il se réunit 3 par an au minimum. Il peut être convoqué exceptionnellement.
  • C’est l’instance où les représentants de parents d’élèves font valoir leurs points de vue, exposent leurs préoccupations sur les problèmes rencontrés. Tous les débats et décisions sont consignés dans un procès-verbal diffusé au Conseil Général et l’Inspection Académique.

Notes

[1SIRCESS : Syndicat Intercommunal pour la Réalisation du Collège d’Enseignement Secondaire