Jeudi 21 janvier 2010

par M. Sommero

Nous avons enfin une connexion, alors reprenons où nous en étions !

Mardi 19 janvier

Ce matin, c’est jour de marché à Gabés ! Nous affinons
l’art du marchandage nouvellement acquis : épices, peaux de moutons et autres babioles odorantes ...

Le paysage lunaire de Matmata cache de rustiques maisons troglodytiques que nous visitons. Une maîtresse de maison nous offre un thé accompagné de pain trempé dans de l’huile et du miel. Nous évitons de justesse l’adoption d’un caméléon et déjeunons d’un couscous dans une habitation creusée dans l’argile.

A Douz, le soleil nous attend et toute la classe revêt l’habit de bédoin pour partir en caravane à dos de dromadaires, admirer le coucher du soleil sur le désert saharien. Moment de rires et de poésie !

Nous nous installons à l’hôtel et notre veillée est musicale : quizz et création d’une chanson chorégraphiée.

Mercredi 20 janvier 2010

Ce matin il faut se lever à 6h30, le car démarre à 7h30 pour partir vers Tozeur.

Notre guide Faouzi nous fait découvrir des curiosités géologiques que nous investissons comme terrain de jeux !

Nous traversons ensuite le grand lac salé moins asséché que d’ordinaire car il a plu quelques jours auparavant.

Nous visitons une oasis en calèche, une halte nous permet de botaniser et de collecter pour notre carnet de voyage.

Les profs nous ont annoncé une surprise pour l’après-midi, nous faisons des pronostics ... En fait cinq 4 x 4 nous attendent pour partir visiter de magnifiques oasis de montagne : superbes paysages, grenouilles et tétards, marche dans la montagne, secousses dans les 4 x 4 ...
La balade est riche et fatigante.

De retour à Tozeur, nous enchaînons avec la visite du musée des arts et traditions populaires, avant de retourner à l’hôtel pour une veillée improvisation théâtrale.

Une très belle journée dans le sud !

Jeudi 21 janvier 2010

Aujourd’hui, nous remontons vers le nord : une longue route nous attend.

Mais d’abord nous profitons encore un peu en allant visiter une briqueterie traditionnelle, de celles qui alimentent la construction des maisons de toute la ville.

Nous faisons ensuite un tour dans la Médina pour terminer au souk et au marché aux dattes : nous en goûtons, certains en achètent.

Longue remontée jusqu’à Hammamet. Au bord de la route, nous nous arrêtons pour voir une femme faire cuire de savoureuses galettes de pain dans un four traditionnel, nous nous régalons.

Dans le bus, nous commençons à préparer la veillée élèves de demain.

Arrivée à l’hôtel et défoulement dans la piscine.

Tout va toujours pour le mieux...

Les 3èmes5 et leurs profs.