Le tautogramme

par Mme Tassel

Ce coq cuisiné au curry cuit continuellement. Ce cuistot compliqué cultive des carottes pour cuisiner son coquelet.

Pourquoi papa est en panne ?Parcequ’il n’a pas fait le plein. Pourquoi maman pleure ? Parcequ’elle épluche un pamplemousse.

La poupée prononce des pronoms personnels et plante une poire, une pomme, un poireau et une prune. Elle parle polonais, plaisante, porte un plâtre et une plume. Elle joue au ping-pong. Papa prend la poupée et plouf ! dans la piscine. Papy porte la poupée parlante, photographie le phare plein de personnes qui portent des pierres. Pauvre poupée parlante !

Le zèbre zigzague devant le zoom.

Les professeurs proposent des procédés proprement problématiques.

Les flocons flottent sur les feuilles fortement fanées dans la froide forêt.

J’ai rarement regardé un renard roux rigolo renifler un repas répandu sur la route.

Douze dindons dorés se dandinent et dorment dans le désert. Deux dindes discutent et dévorent des dorades en dégustant un diabolo menthe.

Les lapins longent le Louvre.

Le dodo daltonien danse devant le Dalaï Lama qui lui donne deux dinars.

Papa parle pas parcequ’il parle pas polonais.

Un illustrateur imagine un immense iceberg qui hypnotise un inuit immigré sur une île ibérique, c’est illogique ! Cet inuit importe des idées d’illusionisme illégallement. Il est irréaliste et inintéressant. Il est inoui !

Papy me permet de partir si la pâte à pain aux pommes est pétrie. Papy est parfois paranoïaque.

Je suis attachée à l’adorable ambiance de l’Amérique.

Ta tarte tatin tombe de la table tricolore et tournante. Tu teins le toit tâché très tard.

L’esprit de l’éléphant essaie d’effrayer l’écureuil énervé qui a écrasé l’ailier Eric, désormais éradiqué.

Pour Papa, pour Maman

Papillote et papillon

Picottent pieds et poltron.

Pour Papy, pour Mamie

Paquetage et pactole

Parlent de pourcentage.

Pour Papa, un petit paquet en papier plein de pandas en peluche. Pour Papy un papyrus et des papillons pointus. Pour moi, une pomme de pin en peluche.

Le labrador, légèrement leste, lit un livre en latin. Le loup lui lance de l’eau. Libéré de sa laisse un lion l’attaqua.

Papa part pour le Portugal, son panier plein de pommes pour les pauvres. Paniqué, il a perdu son passeport.

Un tueur taré et ténébreux et un trafiquant de tank ont transgressé un tombeau.

Un puissant parasite pâle paralyse et pend son partenaire pourtant paisible qui panique sur un poteau en plomb.